24/04/2008

LES MOTS DU COEUR

56wb2gka

les mots du coeur sont plus doux

que les pétales d'une rose,

ils sont la douce proche,

de l'ami qui croit en nous.

page11_1

les mots du coeur nous soutiennent,

quand la vie nous fait peine,

et de les entendre nous soulager,

de ces maux d'un autre àge.

page11_1

les mots du coeur nous transportent,

et nous réconfortent,

quand on sent que l'on sombre,

quand la lumiére fait place à l'ombre.

page11_1

les mots du coeur ne sont que les mots

avec tous les pouvoirs qu'on leur donne,

leur justesse en nous résonne,

avec eux le monde devient plus beau.

14:28 Écrit par mon-ange dans Amour | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour J'ai apprécié ton message,je te lis,et c'est vrai que les mots venant
du coeur sont les plus beaux.
Bisou jazzou
Duke
http://jazz2fan.skynetblogs.be ---musique du monde
http://dances.skynetblogs.be ---les danses du monde

Écrit par : DUKE | 24/04/2008

Bonsoir je vais essayer de copier le script ici et tu le place dans la personnalisation en prenant un texte et non une image, pour préciser.Enfin tu cliques droit pour copier et tu le mets dans le texte et tu cliques droit pour coller, puis tu acceptes. Bon je retourne dans mon blog et je repasse te l'inscrire dans mon prochain commentaire, si tout marche dis le moi AMITIES A TOUT DE SUITE BISOUS myriam lelahel

Écrit par : myriam-lelahel | 24/04/2008

voilà

Écrit par : myriam-lelahel | 24/04/2008

voilà je te l'ai mis et je reexplique.
Dés le début du script que je t'ai mis, tu mets ta souris au premier sigle devant SCRIPT TU cliques gauche et cela devient noir, tu restes appuyer jusqu'à la fin du script( assez long ), tout devient noir. QUAND le script est tout noir, qu'il s'arrête , tu fais copier en cliquant droit. PUIS TU VAS dans ta personnalisation et tu mets TEXTE , là dans le cadre blanc tu cliques droit et tu mets COLLER , il s'inscrit et tu confirmes, voilà j'espère que tu as compris sinon dit le moi. GROS BISOUS AMITIES myriam lelahel

Écrit par : myriam-lelahel | 24/04/2008

Les commentaires sont fermés.